Europe numérique : la France toujours 16° sur 28 états membres

Selon le Rapport sur l’état d’avancement de l’Europe numérique et « L’édition 2017 de l’Indice relatif à l’économie et à la société numériques » élaboré par la Commission européenne, la France se classe en 16e position parmi les 28 États membres de l’UE, soit un classement globalement inchangé et une légère amélioration de sa note par rapport à 2016 (voir article ici).

La France a obtenu de bons résultats en ce qui concerne les compétences numériques élémentaires et avancées, notamment grâce à une très forte proportion de diplômés dans les matières scientifiques et techniques (2e position). La France affiche également de bonnes performances en matière d’administration en ligne (services proposés en ligne et utilisation de ces services) et de données ouvertes. Néanmoins, son niveau de connectivité est inférieur à la moyenne européenne, notamment en raison d’un faible taux de couverture de la bande mobile 4G et du haut débit rapide. Les entreprises en France présentent également un niveau d’intégration des technologies numériques (facturation électronique, nuage) inférieur à la moyenne; leur note relative à l’identification électronique est faible.

En ce qui concerne le commerce électronique, la France occupe une position moyenne. Enfin, la France est en retard pour ce qui est de l’utilisation de l’internet, tant sur le plan des contenus (actualités, musique et vidéo) que sur le plan de la communication (réseaux sociaux), et ce, bien que les transactions en ligne (opérations bancaires, achats) soient très courantes.
La France appartient au groupe des pays obtenant des résultats moyens